Bureau d'Architecture

Architecte

L’ARCHITECTE

Pour vos épauler dans vos différents projets et démarches, vous pouvez faire appel à un interlocuteur qui saura vous guider ; l’architecte.

Pourquoi avoir recourt à un architecte ?

Vous avez acheté un terrain et vous souhaitez faire construire, ou vous possédez un bien que vous souhaitez modifier, mais vous êtes démunis pour concrétiser vos envies ? L’architecte est formé pour vous aider à matérialiser une idée en projet concret et réalisable.
Professionnel reconnu, il saura vous conseiller et vous accompagner dans toutes les étapes d’un projet de construction. En effet, il est compétent pour concrétiser une esquisse mais également pour remplir les démarches administratives inhérentes à votre projet.
Ainsi, vous pouvez vous en remettre à lui pour élaborer vos demandes de permis préalable et permis d’urbanisme. Son rôle est donc essentiel si vous souhaitez réaliser vos projets de construction, de rénovation, ou encore de transformation dans de bonnes conditions et vous éviter de vous mettre en situation d’infraction urbanistique.

Faire appel à un architecte est-il obligatoire ?

Le rôle de l’architecte est défini par l’article 4 de la loi du 20/02/1939 qui stipule que :
« L’État, les provinces, les communes, les établissements publics et les particuliers doivent recourir au concours d’un architecte pour l’établissement des plans et le contrôle de l’exécution des travaux pour lesquels les lois, arrêtés et règlements imposent une demande préalable d’autorisation de bâtir. En ce qui concerne les établissements publics et les particuliers, les dérogations peuvent être accordées par le gouverneur, sur proposition du collège échevinal de la commune où les travaux doivent être effectués. Un arrêté royal indiquera les travaux pour lesquels le concours d’un architecte ne sera pas obligatoire. »

Cet article confère donc un monopole à l’architecte.

Vous pouvez consulter la liste détaillée des différentes tâches liées à la mission d’un architecte dans le document « Missions et honoraires des architectes – Réflexions et propositions en vue d’un futur cadre légal » consultable dans la rubrique « Publications » sur www.ordredesarchitectes.be.

Qui peut exercer en tant qu’architecte ?

Pour pouvoir exercer en Belgique, l’architecte doit être inscrit au tableau de l’Ordre des architectes ou sur la liste des stagiaires. Vous pouvez obtenir la liste des professionnels agréé auprès de l’Ordre des architectes ou sur le site internet www.ordredesarchitectes.be.

La loi du 26 juin 1963 à l’origine de la création de l’Ordre des Architectes stipule donc que :

« Nul ne peut exercer en Belgique la profession d’architecte en quelque qualité que ce soit s’il n’est inscrit à l’un des tableaux de l’Ordre ou sur la liste des stagiaires… »

Cette mesure s’applique aussi bien aux Belges, aux ressortissants de l’Union Economique Européenne, qu’aux étrangers non européens autorisés à exercer la profession d’architecte en Belgique en vertu d’un arrêté royal.

Qui est inscrit à l’Ordre des architectes ?

Sachez que sont inscrits aux tableaux de l’Ordre des architectes aussi bien des personnes physiques que des personnes morales (dites sociétés Laruelle). De plus, un professionnel a la possibilité de travailler sous différent statut : indépendant, fonctionnaire ou appointé. Le Conseil de l’ordre est informé du statut de chaque professionnel inscrit.

Le Conseil général a pour mission de vérifier la légitimité à exercer de toutes les personnes inscrites. Ainsi, sont autorisés à pratiquer uniquement les architectes assurés et n’étant pas sous le coup d’une sanction disciplinaire de suspension.

N’hésitez donc pas à consulter les listes pour vous assurer de bien choisir l’architecte avec qui vous souhaitez collaborer.

Quelle est la mission d’un architecte ?

La mission première d’un architecte est l’accompagnement dans votre projet architectural. Cet accompagnement se déroule en plusieurs étapes. La première rencontre a un rôle essentiellement informatif et ne vous engage pas à contrat. Elle permet en effet de jauger votre projet, de ses faisabilités et des possibilités de travailler ensemble ou non.

Ensuite, une fois la collaboration validée, sa mission peut comprendre plusieurs points, en fonction de ce que vous aurez défini ensemble.

Typiquement la mission comprend :
– les esquisses et études préliminaires,
– le conseil du maître de l’ouvrage dans ses différents choix,
– les études et estimations d’avant-projet,
– la réalisation du dossier de demande de permis d’urbanisme,
– la présentation et la défense du projet auprès des administrations,
– la réalisation des plans d’exécution et du cahier spécial des charges,
– le suivi et la réception des travaux.

Comment optimiser votre collaboration avec votre architecte ?

Afin de ne pas faire face à des disconvenues financières, la communication est la clé pour faciliter la réalisation de votre projet et le travail de l’architecte. Ainsi il est primordial d’informer, dès les prémices de toute collaboration, du budget exact dont vous disposez afin que l’architecte puisse en tenir compte pour toutes les phases du projet. Vous y gagnerez temps et argent, car il faut savoir qu’aux coûts des travaux s’ajoutent d’autres frais à votre charge tels que :
– les honoraires de l’architecte et de l’ingénieur,
– les raccordements aux réseaux,
– la taxe sur la bâtisse,
– l’obtention de divers documents officiels,
– la TVA,
– …
L’enveloppe que vous allouez à votre projet doit donc prendre en compte tous ses paramètres et non uniquement le coût des travaux.

www.irregularites.com

WWW.regularisations.be

Laisser un commentaire