Ajout d’étage ne déménager pas nous avons la solution.

LA MAISON SUR LE TOIT

Surélévation, gagnez un étage !
Votre maison devient trop petite et vous ne souhaitez pas déménager !
La solution : la surélévation (Ajout d’étage en OSSATURE BOIS)

LES AVANTAGES DE L’EXTENSION EN HAUTEUR :

1-Gagnez de l’espace sans déménager
2-Repensez votre espace de vie
3-Valorisez votre patrimoine
4-Améliorations de votre isolation
5-Augmentez votre rendement locatif!

Le chantier dure quelques semaines. Vous restez tranquillement installé chez vous pendant toute la durée des travaux. Votre ajout d’étage ou votre extension prendra la forme pour mettre en valeur votre maison.

* CLAUSE SUSPENSIVE: vérifications des prescriptions de l’ urbanisme

agrandir sa maison
Ajout d’étage

Cher Clients,

Vous avez un projet d’Ajout d’étage en ossature BOIS?
Un besoin d’agrandissement de votre maison?
Une amélioration de votre rendement locatif?
Une meilleure isolation?

Appelez-nous, pour un conseil, une estimation, un avis…
Nous vous accompagnerons pour réaliser votre rêve !

DEVIS GRATUIT
Tél :0473/896.850

L’intérêt Financier d’une surélévation

Et si vous arrondissiez vos fins de mois en aménageant et revendant un nouvel appartement sur le toit de votre immeuble ! L’idée n’a rien de saugrenue.

Depuis cet été, elle est même fortement encouragée par les nouvelles règles d’urbanisme de la ville de Bruxelles qui facilitent les surélévations des immeubles.

Et pensez au gain sur les charges…Dans tous les cas, n’oubliez pas qu’il vous faudra obtenir une majorité des deux tiers en Assemblée générale pour lancer un tel projet.

Et si la perspective d’une éventuelle plus-value ne suffit pas à fédérer, d’autres arguments massue pourront aussi faire pencher la balance : outre le fait qu’une surélévation permettra une meilleure isolation par les toits, « la construction d’un étage supplémentaire sur un immeuble de 5 étages permet de faire baisser les charges de 20% »

Exemple de Projet

Pour mesurer l’intérêt financier d’une surélévation, nous avons pris l’exemple de combles à réaménager sur une surface de 100 mètres carrés comptants comme partie commune d’une copropriété de 10 propriétaires. Soit une opération que l’on pourra couramment observer intra-muros.Avant de vous lancer, sachez d’abord qu’une telle opération nécessitera l’intervention d’un architecte, dont les prestations (pour un suivi complet du chantier) s’échelonneront autour de 18% du coût des travaux.

Autre préalable : vous serez dans l’obligation de faire appel à un bureau d’études et un géotechnicien chargés (pour une prestation de 15.000 euros environ) de valider que les fondations de votre immeuble sont bien à même de supporter les travaux envisagés. « A partir de deux niveaux supplémentaires, il est généralement nécessaire de reprendre les fondations d’un immeuble »,Une fois ces prérequis validés et le permis de construire obtenu auprès de l’urbanisme, vous pourrez entreprendre la transformation de vos combles. Les coûts seront évidemment variables, selon l’état des immeubles.Retenez simplement que l’investissement s’élèvera en moyenne à 3.000 euros le mètre carré.

Quel Gain pour chaque Propriétaire?

Quel prix peut-on espérer revendre l’appartement ?

Les travaux achevés, il ne vous restera qu’à valoriser votre nouvel appartement pour espérer en tirer le meilleur prix. Evidemment, la plus-value potentielle sera d’autant plus importante que votre immeuble se situe dans des quartiers huppés ou que l’appartement en question dispose de prestations (baie vitrée avec vue sur Bruxelles, CEE…)

Pour faire simple, retenons là encore un prix moyen : 4.500 euros le mètre carré pour un appartement neuf en octobre 2016, selon les dernières données des notaires.

Sur cette base, vous pourrez donc revendre votre appartement de 100 mètres carrés 450.000 euros

Soit un plus-value de 450.000 – 300.000 = 150.000 euros

Quel gain pour chaque copropriétaire ?

En se basant sur une copropriété classique  de 10 logements, chaque propriétaire pourra donc à la louche (car tout dépend en réalité des tantièmes possédés par chacun) empocher 15.000 euros (soit 250.500 / 10)

www.regularisations.be

 

Laisser un commentaire