Permis de construire

Une demande de permis pour construire un parking de 145 places est en cours. L’administration prévoit aussi de régulariser la jauge d’accueil de la salle

De nouveaux aménagements sont attendus du côté du domaine communal de Jurbise. À en croire la demande de permis d’urbanisme, soumis à enquête publique, il est prévu d’augmenter la capacité d’accueil de la salle “Jacques Galant” (de 200 à 400 personnes), de modifier ses conditions d’exploitation (exploitation de 10 h à 2 h du matin en lieu et place de l’horaire autorisé actuellement à savoir de 10 h à minuit, sauf deux fois par an jusque 2 h du matin). Il n’en a pas fallu davantage pour attirer la curiosité…

De fait, depuis sa création en 1998, cette salle a déchaîné les passions des élus de l’opposition mais surtout de certains riverains agacés par les multiples nuisances qu’implique ce genre de salle à deux pas de chez eux. Il est avéré qu’il n’y a pas un week-end où cette salle n’est pas occupée. Faut-il s’attendre à une de boucliers du côté de la rue du Moustier ? “Non”, rétorque la bourgmestre, Jacqueline Galant (LB). “On ne change strictement rien, le permis initial était prévu pour une capacité de 200 personnes. Cette salle est évidemment capable d’accueillir jusqu’à 400 personnes. Et à chaque fois, je fais une dérogation pour autoriser la capacité supérieure vu que cette salle est conforme.”

Jurbise entend se mettre à jour ou plutôt corriger une “erreur” d’écriture. “Comme nous refaisons une demande de permis pour la création d’un parking sur le domaine, on en profite pour corriger cette écriture. C’est une régularisation du permis mais il n’y a rien qui change au niveau de la salle. Le parking, par contre, va réaménager tout le site, qui sera plus beau et qui limitera les nuisances pour les riverains au niveau des stationnements sauvages.”

Car cette demande de permis vise surtout la création d’un parking paysager de 145 places de stationnement complémentaires à la situation existante sur le site. “Nous voulons transformer un terrain vague en parking, cela devient nécessaire lorsqu’il y a des manifestations.” Ces travaux sont inscrits dans le Plan Communal d’Investissement 2017-2018, subsidiés à 60 % par la Région wallonne. Le budget total est estimé à près de 550.000 euros.

Jacqueline Galant va même jusqu’à faire une pierre trois coups vu qu’il est aussi prévu de régulariser le réaménager le Dépôt communal, comprenant notamment l’aménagement d’une nouvelle zone extérieure couverte destinée à accueillir les véhicules de “ramassage scolaire” de l’entité. Le chantier pourrait démarrer à la fin de l’année, dès que le permis sera octroyé.

C.Ti.

Laisser un commentaire

Partager
%d blogueurs aiment cette page :