DES LOGEMENTS DANS DES CONTAINERS À LESSINES

par Bruno Deheneffe

Publié le – Mis à jour le 

 L’architecte Wellens a imaginé un audacieux projet immobilier à la rue René Magritte.

Dans le cadre d’un concours lancé par la Ville avec la participation d’un jury extérieur, l’architecte Jean-Marc Wellens (Snow Games) et sa société Hope 21 ont été désignés pour bâtir et mettre en vente 52 nouveaux logements à la rue René Magritte, à Lessines.

Comme le veut la procédure, les lauréats ont dû introduire un permis d’urbanisme auprès de l’administration communale et une enquête publique est en cours depuis le 28 octobre dernier.

Alors que celle-ci se clôture ce vendredi 29 novembre, un ancien mandataire lessinois soucieux de sauvegarder le patrimoine industriel de la cité du Porphyre fait circuler depuis quelques jours une pétition contre ce projet immobilier reposant sur un investissement de plusieurs millions d’euros (voir ci-dessous).

La demande porte également sur la création de 49 garages et deux locaux ainsi que sur l’aménagement des abords dont une placette ainsi que des voies destinées à la mobilité douce. La construction de cet ensemble immobilier nécessitera, en outre, la démolition d’anciens bâtiments ayant appartenu aux Carrières unies de porphyre (CUP) avant que la Ville n’en devienne propriétaire en 2007.

Parmi les immeubles à raser figurent des bureaux, des ateliers, des garages, sans oublier l’ancien café de l’Union (dotée d’une salle à l’arrière) ou encore la maison Tacquenier.

Répondre à des besoins réels

Le conseil communal a déjà marqué son accord sur ce projet censé sortir de terre entre la gare et l’ancien chargeur à bateaux situé le long de la Dendre et du Ravel.

“Celui-ci se démarque du concept d’habitat traditionnel en ce sens que nous allons transformer en logements de qualité de grands containers qui s’inséreront dans une structure métallique globale. Ces petites surfaces habitables (à partir de 29 m2) bénéficieront de hautes performances énergétiques (isolation) mais aussi de belles finitions tant intérieures qu’extérieures avec des terrasses, de grandes baies vitrées et des toitures végétalisées”, indique Jean-Marc Wellens.

Répartis sur trois étages en plus du rez-de-chaussée, le complexe comprendra des studios d’une chambre ainsi que des appartements de deux et trois chambres. “Ce type de logements permettra à de jeunes couples d’accéder rapidement à la propriété avec un budget restreint mais aussi à des personnes plus âgées de continuer à occuper un espace de vie à eux ne nécessitant que peu d’entretien.”

Au départ, le bourgmestre lessinois avoue qu’il était un peu frileux par rapport à ce style d’habitat oscillant entre l’architecture industrielle et contemporaine. Entre-temps, il a changé d’avis après avoir découvert ce concept novateur au dernier Salon des mandataires.

“Il ne faut pas que des logements sociaux ni de luxe à Lessines mais un mix des deux qui soit à la fois fonctionnel et à des prix défiant toute concurrence avec une bonne valeur de revente. Ce projet répond à de réels besoins“, se réjouit Pascal De Handschutter (PS).

Bruno Deheneffe

dhnet.be

Publié par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Didi par Anariel Design.
%d blogueurs aiment cette page :