Ixelles dresse des PV contre les panneaux publicitaires

© DR

Ils ont été installés alors qu’ils ne disposent pas de permis d’urbanisme.

Ce n’est pas un hasard, le jour de l’inauguration de la flotte de Villo électriques, la commune d’Ixelles annonce avoir dressé plusieurs procès-verbaux à l’encontre de la société JCDecaux. “La commune d’Ixelles a constaté que des panneaux publicitaires digitaux JC Decaux animés avaient été installés sur son territoire alors qu’ils ne disposent pas d’un permis d’urbanisme. Le service de l’Urbanisme d’Ixelles a dès lors dressé des procès verbaux de constat d’infraction. Ces PV seront transmis à l’agent sanctionnateur régional”, communique l’échevin en charge de l’Urbanisme Yves Rouyet (Ecolo) sur son site.

Pour mémoire, le collège ixellois s’est officiellement opposé à l’installation de panneaux publicitaires digitaux sur son territoire pour des raisons de sécurité routière, d’environnement et de qualité de l’espace public. 28 dispositifs sont prévus de 2 m2 sont prévus. Le souci, les permis sont délivrés par la Région.

“Ixelles a donc introduit un recours le 10 mai au collège d’urbanisme contre la délivrance du permis. D’autre communes ont fait de même : Saint-Gilles et Forest”, poursuit l’échevin Ecolo. “Le collège d’urbanisme ne s’étant pas exprimé dans les délais, le dossier a été renvoyé au gouvernement régional. Nous sommes actuellement en attente de la décision régionale. Ce recours est suspensif. Autrement dit, le permis d’urbanisme reste suspendu jusqu’à la fin de la procédure de recours administratif, c’est à dire jusqu’à ce que le gouvernement ait pris une décision.

Dhnet.be

Publié par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Didi par Anariel Design.
%d blogueurs aiment cette page :